Lundi 15 avril 2019, le projet « Un pour cent » fête sa première victoire : la mobilisation citoyenne à Marseille permet à une famille sans-abris et leurs 5 enfants de retrouver un logement.

La famille, dont 4 enfants sont scolarisés et assidus à l’école Révolution à Marseille, était à la rue depuis plus de quatre ans. Elle a accédé à un logement grâce au soutien financier de 45 donatrices et donateurs et le concours de l’association SOLIHA-Provence.

Théo Challande, initiateur du projet réagit : « C’est en même temps une belle et triste nouvelle. D’un côté nous avons fait notre devoir citoyen, qui consiste à ne pas fermer les yeux quand des femmes et des hommes dorment à la rue. D’un autre côté, il est triste de voir que nous faisons le travail à la place de l’Etat, qui est théoriquement obligé par la Loi d’héberger les sans-abris. »

L’association ne compte pas en rester là. « Nous allons probablement demander des comptes en justice à l’Etat et aux institutions publiques, pour qu’ils nous remboursent l’argent que nous avons dépensé à leur place. Le plus urgent était d’héberger la familles et leurs enfants. Nous l’avons fait. » explique Michèle Rubirola, Médecin responsable adjoint au centre d’examen de santé de la CPAM des Bouches-du-Rhône, élue Conseillère Départementale (EELV) et membre de l’association.

L’association rappelle que deux autres familles et leurs enfants de l’école Révolution dorment encore à la rue et que chacun.e peut apporter son soutien financier sur www.unpourcent.info (dès 1€/mois). « Nous avons besoin d’environ 100 à 200 donatrices et donateurs supplémentaires pour y arriver » explique Théo Challande.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez en exclusivité les informations et les actualités du projet Un pour cent, mais aussi des actualités relatives au sans-abrisme, aux politiques et aux actions de solidarité à Marseille et en France. 

Votre inscription à la newsletter s'est bien passée ! Vous recevrez désormais les actualités du projet Un pour cent.

Partager cet article