OBJECTIF L’association Monde Citoyens en mouvement souhaite venir en aide à trois familles sans-abris à Marseille afin de leur assurer un cadre de vie digne et de permettre aux enfants de continuer leur scolarisation.

Famille Echeverri

Les noms de familles ont été modifiés, par respect de la vie privée des personnes.

Situation actuelle : sans-abris, dorment dans la rue. La famille avait trouvé refuge dans un squat, qui a ensuite été expulsé. La famille avait alors bénéficié quelques temps d’un hébergement d’urgence financé par l’Etat puis a été remise à la rue. Alors qu’elle avait retrouvé un refuge en squat, celui-ci a été expulsé lors de la veille de la trêve hivernale 2017. La famille a alors trouvé un nouveau squat, aujourd’hui sous le coup d’un arrêt d’expulsion, à la veille de la trêve hivernale 2018. La situation du squat se dégrade, les conditions deviennent critiques (la violence gagne, un des enfants ayant été frappé à au moins deux reprises, punaises de lit, vols des cartables des enfants). Les enfants ont été re-scolarisés, chaque remise à la rue impliquant une déscolarisation obligée.

La maman a passé les étapes de Pôle emploi ETAPS, formation linguistique et récemment un contrat de cinq mois et demi en tant que technicienne de surface (insuffisant toutefois pour le RSA). Les allocations pour les enfants, obtenues de haute lutte, ont été ponctionnées en octobre car, dans l’impossibilité de payer les titres de transport des enfants pour aller à l’école, la maman a écopé de plusieurs amendes qui ont eu pour conséquence une saisie sur les allocations.

Sans-abris depuis : N.C

Composition du ménage : couple avec 4 enfants.

Objectifs : relogement pérenne de la famille, dans un logement adapté à la taille de la famille et aux besoins de scolarisation des enfants.

 

Famille Daoust

Les noms de familles ont été modifiés, par respect de la vie privée des personnes.

Situation actuelle : sans-abris, dorment dans leur voiture. La famille a bénéficié plusieurs fois d’une mise à l’abris en appelant le 115. 10 nuitées ont été accordés en 2016 et 13 nuitées en 2017.

Sans-abris depuis : 2016

Composition du ménage : deux grand-parents, une petite fille scolarisée et assidue en classe de CE1 puis CE2.

Objectifs : relogement pérenne de la famille, dans un logement adapté à la taille de la famille et aux besoins de scolarisation de la petite fille.

 

Famille Bergeron

Les noms de familles ont été modifiés, par respect de la vie privée des personnes.

Situation actuelle : sans-abris, dorment dans la rue. Les enfants sont scolarisés de manière assidue en CP, CM1 et au collège depuis octobre. La famille a trouvé refuge dans un squat sans électricité ni chauffage ni eau courante.

Sans-abris depuis : été 2017

Composition du ménage : Couple avec trois enfants.

Objectifs : relogement pérenne de la famille, dans un logement adapté à la taille de la famille et aux besoins de scolarisation des enfants.

 

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez en exclusivité les informations et les actualités du projet Un pour cent, mais aussi des actualités relatives au sans-abrisme, aux politiques et aux actions de solidarité à Marseille et en France. 

Votre inscription à la newsletter s'est bien passée ! Vous recevrez désormais les actualités du projet Un pour cent.

Partager cet article